Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil

Archives des coups de coeur...


 


On a tous des coups de coeur...
Retrouvez ici les coups de foudre des lecteurs... Certains livres procurent parfois plus de plaisir que d'autres, par rapport au style d'écriture ou à l'intrigue elle-même... Et quand c'est le cas, les lecteurs des deux Médiathèques veulent le partager. Car, c'est bien connu, le plaisir ne se partage jamais seul...
Faites leur confiance, vous ne regretterez probablement pas !
 

 Coups de coeur 2014
 Coups de coeur 2015

 Janvier 2016

 Fevrier 2016

 Mars 2016
 Avril 2016
 Mai 2016
 Juin 2016
 Juillet 2016
 Août 2016
 Septembre 2016

Les coups de coeur des Médiathèques communautaires {ARCHIVES}

Coups de cœur des Médiathèques communautaires - Septembre 2016
  • La porte des Enfers - Laurent Gaudé - Éditions Actes Sud, 2008 - 266 p.

    Résumé :

    Au lendemain d'une fusillade à Naples, Matteo voit s'effondrer toute raison d'être : son petit garçon est mort. Nuit après nuit, à bord de son taxi vide, il s'enfonce dans la solitude et parcourt au hasard les rues de la ville. Un soir, dans un minuscule café, il fait la connaissance du patron, Garibaldo, de l'impénitent curé Don Mazerotti, et surtout du professeur Provolone, personnage haut en couleur, aussi érudit que sulfureux, qui tient d'étranges discours sur la réalité des Enfers. Et qui prétend qu'on peut y descendre... 

     

    « Formidable ! Aussi bien pour l’écriture que l’histoire ! »

    Conseillé par Philippe



    La porte des Enfers - Laurent Gaudé - Éditions Actes Sud,  2008 - 266 p.
  • L'enfant-loup de Blanche - Catherine Ecole-Boivin - Édition en gros caractères : Encre bleue éd., 2008 - 2 vol. - 190-191 p.

    Résumé :

    Normand est né de père américain et de mère française ; il est de ceux que l'on surnommait au sortir de la guerre les "Amerloques", ceux à qui l'on inventait un père héroïque, un père de légende. Mais Blanche comme beaucoup d'autres éleva seule son "fils de G.I." et, lorsque Normand découvrit l'effroyable secret, sa vie avait déjà basculé...

     

    « Une fiction poignante, reflet des actes cachés et ignobles commis pendant les guerres. Dans ce livre, la douloureuse histoire  d’un enfant  né (de viol) de soldats venus combattre sur notre territoire. »

    Conseillé par Jeanne-Marie



    L'enfant-loup de Blanche - Catherine Ecole-Boivin - Édition en gros caractères : Encre bleue éd.,  2008 - 2 vol. - 190-191 p.
  • 3 minutes pour comprendre les 50 techniques et styles majeurs de la photographie - sous la direction de Brian Dilg - Édition : le Courrier du livre, 2015 - 160 p.

    Résumé :

    Comment le premier être humain a-t-il été immortalisé sur la pellicule ? Quel est l’angle mort de la vision humaine ? Comment reconnaît-on l’authenticité de photographies originales ? Cet ouvrage de vulgarisation intelligente présente les 50 techniques et styles majeurs qui ont donné à la photographie sa forme artistique actuelle. De l’art de convertir la lumière en signal numérique aux implications philosophiques de la suspension du temps, les principaux faits et idées sont exposés en deux pages, 300 mots et une image, le tout assimilable en moins de trois minutes. Illustré de photographies mondialement connues, des premiers daguerréotypes aux œuvres contemporaines, et de biographies de photographes célèbres, ce livre de vulgarisation intelligente éveillera votre curiosité et vous aidera à mieux comprendre les mystères de la photographie et la culture visuelle qui vous entoure.

     

    « UUn livre simple et  complet pour aborder la photographie. »

    Conseillé par Corinne



    3 minutes pour comprendre les 50 techniques et styles majeurs de la photographie - sous la direction de Brian Dilg - Édition : le Courrier du livre,  2015 - 160 p.


  Haut de page

Coups de cœur des Médiathèques communautaires - Août 2016
  • Une singulière prédiction - Yveline Gimbert - Éditions de Borée, 2014 - 274 p.

    Résumé :

    Un homme se présente à la porte de Germain Aubert... pour le tuer ! Germain sait déjà pourquoi il vient et commence à se rappeler. Indochine, 1954. Suite à une mauvaise blague, Germain laisse penser à son camarade Reymond Malartre qui a des dons de devin et lui prédit sa mort dans quelques mois. Cette faute, Germain n’aura jamais le temps de la réparer et Reymond, d’une santé fragile, se suicidera à son retour en France. Cette prédiction malencontreuse hantera toute l’existence de Germain : incapable de s’adapter à la société, d’accomplir ses ambitions et maladroit avec les femmes. Aujourd’hui, cet homme qui vient pour le tuer, c est le frère de Reymond...

     

    « Une écriture simple pour  une  histoire bouleversante, triste mais tellement belle... »

    Conseillé par Andrée



    Une singulière prédiction - Yveline Gimbert - Éditions de Borée,  2014 - 274 p.
  • L'amour et les forêts (roman) - Éric Reinhardt - Édition : Gallimard, 2014 - 365 p.

    Résumé :

    À l'origine, Bénédicte Ombredanne avait voulu le rencontrer pour lui dire combien son dernier livre avait changé sa vie. Une vie sur laquelle elle fit bientôt des confidences à l'écrivain, l'entraînant dans sa détresse, lui racontant une folle journée de rébellion vécue deux ans plus tôt, en réaction au harcèlement continuel de son mari. La plus belle journée de toute son existence, mais aussi le début de sa perte.
    Récit poignant d'une tentative d'émancipation féminine, L'amour et les forêts est un texte fascinant, où la volonté d'être libre se dresse contre l'avilissement.

     

    « Une histoire forte où le lecteur peut parfois se perdre dans les pensées de l’auteur, du mari, de l’amant et de la sœur de l’héroïne. Un scénario pathétique sur le harcèlement moral à lire avec une certaine assiduité. Pour lecteur  confirmé. »

    Conseillé par Philippe

    A l'origine, Bénédicte Ombredanne avait voulu le rencontrer pour lui dire combien son dernier livre avait changé sa vie. Une vie sur laquelle elle fit bientôt des confidences à l'écrivain, l'entraînant dans sa détresse, lui racontant une folle journée de rébellion vécue deux ans plus tôt, en réaction au harcèlement continuel de son mari. La plus belle journée de toute son existence, mais aussi le début de sa perte. Récit poignant d'une tentative d'émancipation féminine, L'amour et les forêts est un texte fascinant, où la volonté d'être libre se dresse contre l'avilissement.



    L'amour et les forêts (roman) - Éric Reinhardt - Édition : Gallimard, 2014 - 365 p.
  • Aux dernières châtaignes - Jackie Durrieu Malet - Éditions : Jackie Durrieu Malet, 2015 - 258 p.

    Résumé :

    Line et Pierre, tous deux enseignants, vont connaitre cet été là des vacances aux rebondissements imprévisibles, qui subitement bouleverseront tous leurs projets, allant même, jusqu’à remettre en cause leurs propres valeurs… C’est à partir d’une simple promenade avec son chien Toby, que Pierre va être confronté de découvertes en découvertes, qui vont le plonger soudain, au sein d’une intrigue, qui peu à peu, va se mêler, se nouer intimement au quotidien des jours, l’entrainant dans la tourmente d’une erreur judiciaire…

     

    « Suspense garanti pour une intrigue diabolique… »

    Conseillé par Jeanne-Marie



    Aux dernières châtaignes - Jackie Durrieu Malet - Éditions : Jackie Durrieu Malet,  2015 - 258 p.


  Haut de page

Coups de cœur des Médiathèques communautaires - Juillet 2016
  • L'annonce - Marie-Hélène Lafon - Édition : Buchet-Chastel, 2009 -195 p.

    Résumé :

    Paul, quarante-six ans, paysan à Fridières dans le Cantal, ne veut pas finir seul. Annette, trente-sept ans, vit à Bailleul dans le Nord. Après avoir rompu avec le père de son fils, elle doit s'en aller, recommencer ailleurs... Marie-Hélène Lafon nous raconte leur rencontre, née d'une petite annonce dans un journal, lue et découpée. C'est une histoire d'amour.

     

    « Un voyage initiatique pour découvrir la plume de Marie-Hélène Lafon… »

    Conseillé par Françoise (médiathécaire)



    L'annonce - Marie-Hélène Lafon - Édition : Buchet-Chastel, 2009 -195 p.
  • La théorie Gaïa - Maxime Chattam - Édition : Albin Michel, 2008- 405 p.

    Résumé :

    La terre, dans un futur proche...
    Les chiffres parlent d'eux-mêmes : multiplication des catastrophes naturelles, instinct de prédation en pleine recrudescence, accroissement exponentiel des tueurs en série...
    La planète se meurt et nous sommes son cancer.
    L'Humanité est son propre virus.
    Appelés d'urgence par la Commission européenne, un couple de chercheurs prend conscience du chaos qui s'annonce.
    Dans un monde livré aux éléments, où toute la violence de l'homme semble éclater soudain, le secret d'État se révèle explosif.
    Inavouable.

     

    « Ce livre ne se lit pas : il se dévore ! »

    Conseillé par Séverine



    La théorie Gaïa - Maxime Chattam - Édition : Albin Michel, 2008- 405 p.
  • Lève-toi et charme - Clément Bénech - Édition : Flammarion, 2015 - 174 p.

    Résumé :

    Trop distrait par sa vie parisienne et sa petite amie Annabelle, un étudiant s’exile à Berlin pour finir sa thèse. Très vite, il se montre réceptif à tout ce qui peut différer le moment de s’adonner à la tâche. S’en remettant au hasard et au désir, notre jeune héros prend la vie comme elle vient, persuadé qu’il finit toujours par se passer quelque chose…

     

    « Un auteur de la jeune génération montante promu à un bel avenir…à découvrir ! »

    Conseillé par Françoise (médiathécaire)



    Lève-toi et charme - Clément Bénech - Édition : Flammarion, 2015 - 174 p.


  Haut de page

Coups de cœur des Médiathèques communautaires - Juin 2016
  • Un conte peut en cacher un autre - Roald Dahl ; ill. par Quentin Blake - Éditions : Gallimard jeunesse, 2003 - 60 p.

    Résumé :

    Blanche-Neige inculpée ! Les dessous de l'affaire Cendrillon ! Le scandale des contes de fées ! Le Prince charmant démasqué ! Voici "Le Petit Chaperon rouge", "Les Trois Petits Cochons" et autres contes classiques revus et corrigés, avec un humour féroce, par Roald Dahl et Quentin Blake. Ils sont devenus les contes les plus étonnants et les plus épouvantablement comiques qui puissent être lus !

     

    Conseillé par les CE1 de l’école de Neuvéglise



    Un conte peut en cacher un autre - Roald Dahl ; ill. par Quentin Blake - Éditions : Gallimard jeunesse, 2003 - 60 p.
  • L'horizon à l'envers (roman) - Marc Lévy - Éditions : Robert Laffont : Versilio, 2016 - 398 p.

    Résumé :

    Où se situe notre conscience ?
    Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ?
    Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, liés par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en œuvre leur incroyable projet.
    Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus…

     

    « Je ne connaissais pas trop Marc Levy, je l’ai vraiment découvert dans ce livre, j’ai beaucoup aimé le style et l’histoire. »

    Conseillé par Sandrine



    L'horizon à l'envers (roman) - Marc Lévy - Éditions : Robert Laffont : Versilio, 2016 - 398 p.
  • Le facteur émotif - Denis Thériault - Éditions : Anne Carrière, 2015 - 172 p.

    Résumé :

    Bilodo a vingt-sept ans, il est facteur et mène une existence tranquille. À l'ère des mails et des téléphones portables, il n'a plus souvent l'occasion d'acheminer une lettre personnelle. Alors, quand il en trouve une dans le flot de courriers administratifs et de publicités, il lui fait faire un petit détour et, le soir venu, ouvre l'enveloppe à la vapeur pour en découvrir le contenu. Sagement, le lendemain, il la remet à son destinataire.
    Son petit vice va le conduire à faire la rencontre épistolaire de Ségolène, qui écrit régulièrement de beaux haïkus à un certain Gaston Grandpré. Tandis que son amour pour la belle grandit à l'abri du réel, un étrange coup du sort va lui offrir une opportunité providentielle. Mais le destin ne favorise que les audacieux. Bilodo va devoir devenir poète et abandonner tout espoir de tranquillité, en laissant entrer dans sa vie l'intrigue et le sentiment.

     

    « Une histoire originale presque loufoque. Après la lecture de ce livre vous ne verrez plus votre facteur du même œil ! »

    Conseillé par Françoise (médiathécaire)



    Le facteur émotif - Denis Thériault - Éditions : Anne Carrière, 2015 - 172 p.


  Haut de page

Coups de cœur des Médiathèques communautaires - Mai 2016
  • Un dernier rêve pour la nuit - René Pagis - Édition : Les Editions du Bord du Lot, 2016 - 140 p.

    Résumé :

    Tiré de son sommeil par un appel du Procureur, le juge Étienne Charran dut, ce matin-là, abandonner bien vite ses rêves pour une réalité qui le ramenait brusquement de nombreuses années en arrière. Rachid, un des mineurs suivi lorsqu’il était juge des enfants, se rappelait à lui de la plus terrible des manières.
    Sortant de prison, il avait cru pouvoir revenir dans la maison de ses parents adoptifs ; son père exaspéré l’avait chassé en le menaçant avec son fusil. Rachid saisissant l’arme tirait sur lui et sa compage s’enfuyait en renversant un gendarme ; puis se réfugiait finalement dans un immeuble en prenant en otage une mère et trois enfants. Il exigeait enfin la présence de son ancien juge, n’acceptant de dialoguer qu’avec lui.
    Pris en étau entre les exigences impatientes des autorités, leur analyse de la situation et ses propres conceptions du dialogue basées sur la confiance qu’il continuait à accorder au jeune homme, le magistrat allait-il réussir à relever le singulier défi qui se présentait à lui?

     

    « Nanti d’une riche expérience tant sur le plan militaire que judiciaire (ancien officier de la Gendarmerie et ancien magistrat), l’auteur nous tient en haleine tout au long du récit. Il suscite notre curiosité et on attend avec impatience le dénouement de l’histoire, tout en imaginant plusieurs scénarios. Mais sans réellement nous en rendre compte, tout au long du récit, l’auteur nous renvoie sur nos propres sentiments, nos propres réflexions, et malgré l’atrocité de l’événement, nous oblige à nous interroger sur la place de la personne humaine… »

    Conseillé par Joël



    Un dernier rêve pour la nuit - René Pagis - Édition : Les Editions du Bord du Lot, 2016  - 140 p.
  • La dernière nuit du Raïs (roman) - Yasmina Khadra - Édition : Julliard, 2015 - 207 p.

    Résumé :

    Avec cette plongée vertigineuse dans la tête d'un tyran sanguinaire et mégalomane, Yasmina Khadra dresse le portrait universel de tous les dictateurs déchus et dévoile les ressorts les plus secrets de la barbarie humaine.

     

    « Un livre remarquablement bien écrit saisissant de réalisme à nous faire oublier qu’il s’agit d’un roman. »

    Conseillé par Jean-Pierre



    La dernière nuit du Raïs (roman) - Yasmina Khadra - Édition : Julliard, 2015  - 207 p.
  • Moi, Félix, 10 ans, sans-papiers - Marc Cantin - Édition : Milan poche, 2000 - 138 p.

    Résumé :

    Moi, Félix, 10 ans, sans-papiers, je suis un clandestin, hors-la-loi, étranger. Pas question de retourner travailler dans les champs de cacaoyers. Le n'irai plus porter les sacs de café. Même si la Côte d'Ivoire doit me manquer, je serai français.

     

    « L’histoire se passe il y a quelques années mais demeure d’actualité avec celle des migrants. Un livre touchant qui aide à  comprendre ce qui pousse des milliers de personnes à quitter leur pays d’origine...   »

    Conseillé pour les jeunes
    par Françoise (médiathécaire)



    Moi, Félix, 10 ans, sans-papiers - Marc Cantin - Édition : Milan poche, 2000 - 138 p.


  Haut de page

Coups de coeur des Médiathèques communautaires - Avril 2016
  • Jules - Didier Van Cauwelaert - Édition : Albin Michel, 2015 - 277 p.

    Résumé :

    Zibal est un petit génie. Ses inventions auraient d'ailleurs pu lui rapporter des millions mais tout le monde n'est pas doué pour le bonheur et Zibal, malgré ses diplômes, se retrouve à 42 ans vendeur de macarons à l'aéroport d'Orly. Un jour, devant son stand, apparaît Alice, une jeune et belle aveugle qui s'apprête avec son labrador Jules à prendre l'avion pour Nice où elle doit subir une opération pour recouvrer la vue. L'intervention est un succès mais, pour Jules, affecté à un autre aveugle, c'est une catastrophe. Jules fugue, retrouve Zibal et, en moins de vingt-quatre heures, devient son pire cauchemar : il lui fait perdre son emploi, son logement, ses repères. Compagnons de misère, ils n'ont plus qu’une seule obsession : retrouver Alice. Un roman plein de tendresse, mené par un trio digne des plus ébouriffantes comédies hollywoodiennes.

     

    « Livre passionnant sur le  monde des chiens d'aveugles.  Mais ce n'est pas qu'une histoire de chien, il y a aussi les personnages très attachants, le style très fluide et le déroulement de l'action qui m'ont fait dire, en terminant cette lecture : "C'est un livre qui m'a rendu heureuse".  »

    Conseillé par Marie-Ange



    Jules - Didier Van Cauwelaert - Édition : Albin Michel, 2015  - 277 p.
  • Courir après les ombres - Sigolène Vinson - Paris : Édition, 2015 - 199 p.

    Résumé :

    Du détroit de Bab-el-Mandeb au golfe d'Aden, Paul Deville négocie les ressources africaines pour le compte d'une multinationale chinoise. De port en port, les ravages de la mondialisation lui sautent au visage et au cœur la beauté du monde dont il ne peut empêcher la destruction.  
    Les merveilles qui ne s'achètent pas ne risquent-elles pas
    de disparaître dans un système où toute valeur se chiffre ?
    Paul se met alors à chasser un autre trésor : les " écrits jamais écrits " d'Arthur Rimbaud – il veut le croire, le marchand d'armes n'a pas tué le poète. Inlassablement, il cherche. Trouvera-t-il plus que le soleil aveuglant, la culpabilité d'être et la fièvre ?

     

    « Un livre ou l’on voyage à travers  une écriture fluide dans une quête personnelle et le rejet de la mondialisation... »

    Conseillé par André



    Courir après les ombres - Sigolène Vinson - Paris : Édition, 2015 - 199 p.
  • Camille, mon envolée - Sophie Daull - Édition : Philippe Rey, 2015 - 185 p.

    Résumé :

    Dans les semaines qui ont suivi la mort de sa fille Camille, 16 ans, emportée une veille de Noël après quatre jours d'une fièvre sidérante, Sophie Daull a commencé à écrire.

    Écrire pour ne pas oublier Camille, son regard "franc, droit, lumineux", les moments de complicité, les engueulades, les fous rires ; l'après, le vide, l'organisation des adieux, les ados qu'il faut consoler, les autres dont les gestes apaisent... Ecrire pour rester debout, pour vivre quelques heures chaque jour en compagnie de l'enfant disparue, pour endiguer le raz de marée des pensées menaçantes.

    Loin d'être l'épanchement d'une mère endeuillée ou un mausolée - puisque l'humour n'y perd pas ses droits -, ce texte est le roman d'une résistance à l'insupportable, où l'agencement des mots tient lieu de programme de survie : "la fabrication d'un belvédère d'où Camille et moi pouvons encore, radieuses, contempler le monde".

     

    « Un livre bouleversant, une descente aux enfers inexorable, irrémédiable…l’écriture pour continuer à vivre avec l’absence de l’enfant perdu comme pour soigner une douleur inapaisable...  »

    Conseillé par Françoise (médiathécaire)



    Camille, mon envolée - Sophie Daull - Édition : Philippe Rey, 2015 - 185 p.


  Haut de page

Coups de coeur des Médiathèques communautaires - Mars 2016
  • After (saison 1) - Anna Todd - Éditions: Hugo Romans - 2015 - 600 p.

    Résumé :

    AVANT, ELLE CONTRÔLAIT SA VIE. AFTER, TOUT A CHAVIRÉ... 
    Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux... Mais ça, c'était avant qu'il ne la bouscule dans le dortoir.
    Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un " p... d'accent anglais ! " Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle...
    Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque... Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin, est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?
    L'écriture rythmée d'Anna Todd rendra accro tous ses lecteurs.

     

    Sans prétention, le style simple est très efficace. Difficile de s’arrêter une fois ce livre ouvert. Écrit sous forme de dialogue, After a conquis des millions de lecteurs.

    À conseiller aux grands adolescents et aux adultes 
    Conseillé par Amélie



    After (saison 1) - Anna Todd - Éditions: Hugo Romans - 2015 - 600 p.
  • La maladroite (roman) - Alexandre Seurat - Éditions : du Rouergue, 2015 - 121 p.

    Résumé :

    Inspiré par un fait divers récent, le meurtre d'une enfant de huit ans par ses parents, La maladroite recompose par la fiction les monologues des témoins impuissants de son martyre, membres de la famille, enseignants, médecins, services sociaux, gendarmes? Un premier roman d'une lecture bouleversante, interrogeant les responsabilités de chacun dans ces tragédies de la maltraitance. 

     

    « Dès le début, pas de doute. Cette enfant ne reviendra pas et nous comprenons en quelques lignes qui sont les coupables. À travers ces témoignages, nous comprenons difficilement comment la société à laissé passer les choses malgré de multiples dénonciations. Tous sont spectateur de ce drame et rien ne changera l’issue. Récit poignant, sans jugement ni accusation. »

    Conseillé par Nathalie (médiathécaire)

     

    « Un texte qui évoque un sujet difficile et douloureux, la maltraitance des enfants. Sans jamais juger, sans accuser, l'auteur reconstitue sans voyeurisme les différents témoignages de ceux qui ont connu l’enfant, qui auraient pu la libérer, qui n’ont pas su, n’ont pas pu le faire. On a parfois l’impression de lire le procès-verbal d’un jugement tant l’auteur assume une certaine froideur qui laisse malgré le sujet peu de place à l’émotion.

    Un récit sobre, une écriture pointue, juste, parfaitement maîtrisée.
    Un livre qui donne à réfléchir… »

    Conseillé par Sylvie

     



    La maladroite (roman) - Alexandre Seurat - Éditions : du Rouergue,  2015 - 121 p.
  • Dix-sept ans - Colombe Schneck - Édition : Bernard Grasset, 2015 - 90 p.

    Résumé :

    "On m'a élevée ainsi : les garçons et les filles sont à égalité. Je suis aussi libre que mon frère, ma mère est aussi libre que mon père. C'est faux. Je suis une fille, pas un garçon. J'ai dix-sept ans, mon corps me trahit, je vais avorter. J'y pense toujours, je n'en parlerai jamais à personne. Parfois, je ne suis pas loin de dire le mot, de le partager avec une amie proche. Et puis non, je renonce. Pourquoi ce silence ?" C.S

     

    « Un livre poignant  où transparait la détresse et la solitude d’une jeunesse désemparée  face à l’avortement »

    Conseillé par Françoise (médiathécaire)



    Dix-sept ans - Colombe Schneck - Édition : Bernard Grasset,  2015 - 90 p.
  • [La ] promesse des lilas (roman) - Antonin Malroux - Édition : Calmann-Lévy, 2011, 345 p.

    Résumé :

    La grande épreuve de l’estive. En 1953, dans un village d’Auvergne, au cœur du Cantal, François, fils d’un riche négociant en bestiaux fait un enfant à la fille d’une famille voisine de petits paysans. Une mésalliance est hors de question et le père éloigne son fils chez des paysans pratiquant l’estive de mai à octobre dans les montagnes du Cantal. François connaît la vie rude des vachers dans les « burons » (cabanes) isolés sur les plateaux parmi les troupeaux de salers. Il s’initie à la fabrication du fromage de cantal et devient buronnier. Il apprend aussi la fraternité auprès de ses deux vieux tuteurs, puise dans leur sagesse ancestrale et sort de cette expérience transformé. À son retour, subjugué par le charme de son fils, il défie l’autorité paternelle et décide d’assumer sa paternité.

     

     « J’ai bien aimé l’histoire et l’écriture de ce livre. »

    Conseillé par André



    [La ] promesse des lilas (roman) - Antonin Malroux - Édition : Calmann-Lévy, 2011, 345 p.
  • L’homme qui ment - Marc Lavoine - Éditions : Fayard, 2015 - 192 p.

    Résumé :

    Communiste et charmeur, cégétiste et volage : tel était Lulu, mon père. Menteur aussi, un peu, beaucoup, passionnément, pour couvrir ses frasques, mais aussi pour rendre la vie plus belle et inattendue.
    Lulu avait toujours une grève à organiser ou des affiches à placarder. La nuit venue, il nous embrigadait, ma mère, mon frère et moi, et nous l’aurions suivi au bout du monde en trimballant nos seaux de colle et nos pinceaux. Il nous faisait partager ses rêves, nous étions unis, nous étions heureux.
    Évidemment, un jour, les lendemains qui chantent se sont réduits à l’achat d’une nouvelle voiture, et Che Guevara a fini imprimé sur un tee-shirt. Le clan allait-il survivre à l’érosion de son idéal et aux aventures amoureuses que Lulu avait de plus en plus de mal à cacher ?
    Collègues, voisines, amies ; brunes, blondes, rousses : ses goûts étaient éclectiques. Lulu était très ouvert d’esprit. Sans nous en rendre compte, nous avions dansé sur un volcan. L’éruption était inévitable.

     

    « Écrit comme une biographie, ce livre n’en est pourtant pas une. La couverture nous avertit : basé sur une histoire fausse. Marc Lavoine, avec toute la poésie qu’on lui connait, traite un sujet intime et nous ouvre un peuson cœur. »

    Conseillé par Arlette



    L’homme qui ment - Marc Lavoine - Éditions : Fayard,  2015 - 192 p.
  • [Le] coeur des louves - Stéphane Servant - Édition : Rouergue, 2013, 541 p.

    Résumé :

    Une histoire impressionnante de secrets de famille, d'amitiés enfantines, de légendes et de malédictions, sur trois générations. Le coeur des louves est un roman-fleuve qui tient le lecteur en haleine de bout en bout.

     

     « Une intrigue débordante d’imagination presque fantastique que les grands adolescents vont aimer et les adultes aussi »

    Conseillé par Laurence



    [Le] coeur des louves - Stéphane Servant - Édition : Rouergue,  2013, 541 p.


  Haut de page

Coups de coeur des Médiathèques communautaires - Février 2016
  • Moi et toi - Niccolò Ammaniti (traduit de l'italien par Myriem Bouzaher) - Éditions : France Loisirs, 2013 (201 p.)

    Résumé :

    Depuis toujours, Lorenzo est l'un de ces enfants que l'on dit " différent ". Selon le professeur Masburger, le psychiatre auquel il a été confié tout jeune, il souffre d'un sentiment hypertrophique de soi, un dérèglement narcissique, un " ego grandiose ". Conséquence logique : il est en perpétuelle inadéquation avec le groupe, et ce depuis son entrée à l'école. Ses parents s'en trouvent totalement démunis. Les années passant, de peur de chagriner une maman qu'il aime plus que tout, Lorenzo choisit alors la fiction. À quatorze ans, il fait semblant d'avoir des amis, de s'intégrer, de jouer dans l'équipe de football de son collège. Ainsi il parvient à la fois à la rassurer et à se prémunir de la violence que les adolescents testent sur les plus faibles. Le jour où il monte tout un stratagème pour faire croire qu'il a été invité à partir skier avec trois camarades de classe, il vise au pur chef-d'œuvre mythomane.
    Mais, s'il s'est montré à la hauteur du défi – en préparant méthodiquement de quoi tenir un siège au fond d'une cave abandonnée –, il n'a pu cependant imaginer qu'une lointaine demi-sœur bousculerait tous ses plans. Émaciée, épuisée, en pleine crise de manque, elle pense, elle aussi, se dérober au regard des autres en se réfugiant justement dans cette cave. Cette cohabitation forcée, ce refuge de fortune qu'ils vont partager dans des conditions difficiles, fera voler en éclats les faux-semblants dont ils ont chacun paré leurs vies. Lorenzo apprendra qu'être nécessaire à la vie des autres donne le sentiment d'exister. Et, confrontée au regard de ce demi-frère inconnu, Olivia devra elle aussi se livrer à un examen de conscience pour se dévoiler. Entre eux, qui ont triomphé secrètement d'une terrible épreuve, se crée un lien indéfectible et se noue la promesse mutuelle d'un retour à la vie. Oui, mais...

     

    « Un livre bouleversant sur l’histoire d’un enfant que l’adolescence et le mal être bousculent. Un récit  très réaliste qui aide à comprendre  et où l’auteur écrit en se mettant dans la peau de cet ado qui s’est créé tout un monde imaginaire. »

    Conseillé par Françoise (médiathécaire)



    Moi et toi - Niccolò Ammaniti (traduit de l'italien par Myriem Bouzaher) - Éditions : France Loisirs, 2013 (201 p.)
  • La bibliothèque des coeurs cabossés (roman) - Katarina Bivald (traduit du suédois par Carine Bruy) - Édition : Denoël, 2015 (481 p.)

    Résumé :

    Tout commence par les lettres que s'envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa.

    Après deux ans d'échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu'Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
    Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis - et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu'Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.

    Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel...

     

    « J’ai adoré ce livre qui est une ode aux amoureux des livres (on a envie de lire tous ceux qui sont cités) et une ode à l’amitié et la solidarité. Des personnages atypiques, des bons sentiments, des morceaux de vie, de vraie vie, le tout  entrecoupé de lettres échangées entre deux personnages « phare » de l’histoire, tout cela sans mièvrerie  donnent à ce livre un charme indéniable. L’écriture est fluide, douce, on se sent bien en le lisant et après l’avoir lu. »

    Conseillé par Marie-Ange



    La bibliothèque des coeurs cabossés (roman) - Katarina Bivald (traduit du suédois par Carine Bruy) - Édition : Denoël,  2015 (481 p.)
  • Tom Patate - Emmanuelle Maisonneuve - Éditions : Graine 2

    Résumé :

    Comment l’histoire est née de la plume d’Emmanuelle Maisonneuve :
    C’est déjà une longue histoire, puisque cela fait neuf longues années que ce petit me court dans la tête. Quand je me suis installée avec ma famille dans ce coin d'Auvergne, j'ai découvert dans mon jardin un soupçon d'abandon, beaucoup de liberté et un peu de sauvagerie. Et très étrangement un jour, je me suis mise à raconter à mes enfants le début de cette histoire, venue d'on ne sait où...

    L'histoire d'un garçon pas bien grand et même tout p'tit, qui se réveille par un matin glacé dans une grosse pomme de terre du potager. Il est nu, il a froid, il ne se souvient de rien. Comment va-t-il pouvoir se débrouiller, dans ce jardin inconnu ?

    Je n'ai pas connu la réponse ces années-là. Ce n'est que bien plus tard que je me suis mise à écrire ses aventures, grâce aux encouragements de mes enfants plus grands. Il m'a fallu à peu près trois ans pour achever la trilogie TOM PATATE, qui fut écrite de début 2007 à fin 2009. Mon fils Joé fut le premier à suivre pas à pas, semaine après semaine, les rebondissements de cette histoire.

     

    « J’ai bien aimé l’histoire et j’attends le tome 3 pour lire la suite de cette trilogie. »

    Conseillé par Mélina (11 ans)



    Tom Patate - Emmanuelle Maisonneuve - Éditions : Graine 2
  • Je vous écris de Téhéran - Delphine Minoui - Édition : Le Seuil, 2015 (317 p.)

    Résumé :

    Sous la forme d'une lettre posthume à son grand-père, entremêlée de récits plus proches du reportage, Delphine Minoui raconte ses années iraniennes, de 1997 à 2009. Au fil de cette missive où passé et présent s'entrechoquent, la journaliste franco-iranienne porte un regard neuf et subtil sur son pays d'origine, à la fois rêvé et redouté, tiraillé entre ouverture et repli sur lui-même. Avec elle, on s'infiltre dans les soirées interdites de Téhéran, on pénètre dans l'intimité des mollahs et des miliciens bassidjis, on plonge dans le labyrinthe des services de sécurité, on suit les espoirs et les déceptions du peuple, aux côtés de sa grand-mère Mamani, son amie Niloufar ou la jeune étudiante Sepideh. La société iranienne dans laquelle se fond l'histoire personnelle de la reporter n'a jamais été décrite avec tant de beauté et d'émotion.

     

    « C'est intéressant de voir comment cela se passait ailleurs du point de vue de la condition féminine … »

    Conseillé par Annie et Catherine



    Je vous écris de Téhéran - Delphine Minoui - Édition : Le Seuil,  2015 (317 p.)


  Haut de page

Coups de coeur des Médiathèques communautaires - Janvier 2016
  • Dans les branches / Emmanuelle Maisonneuve - Édition : Graine 2, 2015 - 345p.

    Résumé :

    Introverti et mal dans sa peau, Mo, 14 ans, ne vit que pour ses aventures dans Endof World, un MMORPG (Massively Multiplayer Online Role Playing Games) sur lequel il passe le plus clair de son temps. Mais un jour, alors qu'il s'est perdu dans les bois suite à une course d'orientation, il va se trouver poursuivi par une étrange créature. Persuadé que c'est un troll tout droit issu de ses univers fantasques, Mo va partir à la recherche de la vérité. Il la connaîtra à la suite d'un accident en pleine montagne. Le secret qu'il découvre alors dépasse tout ce qu'il avait pu imaginer et va l'emmener hors de son monde virtuel, à la découverte de la nature, de cet être qui se cache, et de lui-même. Ainsi il s'affirmera, aidé aussi par l'amitié qu'il noue avec un original solitaire, établi sur la montagne.

     

    « J’ai beaucoup aimé, comme mon entourage à qui je l’ai fait lire, l’histoire de ce livre qui par ailleurs est très bien écrit. »

    Conseillé par André



    Dans les branches / Emmanuelle Maisonneuve - Édition : Graine 2,  2015 - 345p.
  • Le Papyrus de César / René Goscinny-Vanves - Éditions : Albert René, 2015 - 48 p.

    Résumé :

    Deux ans après le succès d’Astérix chez les Pictes, les personnages créés par René Goscinny et Albert Uderzo sont de retour dans un nouvel album écrit par Jean-Yves Ferri et dessiné par Didier Conrad. Tous les ingrédients de la potion magique Astérix sont au rendez-vous : l’Histoire de Rome et des Gaulois est revue et corrigée à coups de gags et de jeux de mots en pagaille ! Par Toutatis ! En octobre 2015, toute la Gaule sera occupée… A lire LE PAPYRUS DE CESAR !

     

    « Une BD sympa dans la lignée des albums d’Astérix. »

    Conseillé par Guilain



    Le Papyrus de César / René Goscinny-Vanves - Éditions : Albert René, 2015 - 48 p.
  • La Petite barbare / Astrid Manfredi - Édition : Belfond, 2015

    Résumé :

    En détention, on l'appelle la Petite Barbare ; elle a vingt ans et a grandi dans l'abattoir bétonné de la banlieue. L'irréparable, elle l'a commis en détournant les yeux . Elle est belle, elle aime les talons aiguilles et les robes qui brillent, les shots de vodka et les livres pour échapper à l'ennui. Avant, les hommes tombaient comme des mouches et elle avait de l'argent facile. En prison, elle écrit le parcours d'exclusion et sa rage de survivre, et tente un pas de côté. Comment s'émanciper de la violence sans horizon qui l'a menée jusqu'ici ? Peut-elle rêver d'autres rencontres ? Et si la littérature pouvait encore restaurer la dignité ? Subversive et sulfureuse, amorale et crue, La Petite Barbare est un bâton de dynamite rentré dans la peau d'une société du néant.

     

    « Une écriture fluide, des phrases courtes qui donnent du rythme à une histoire tragique d’une jeunesse paumée, au langage parfois très cru. On ne ressort pas indemne de cette lecture en refermant ce livre. »

    Conseillé par Françoise (médiathécaire)



    La Petite barbare / Astrid Manfredi - Édition : Belfond, 2015


  Haut de page