Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
Une belle lecture musicale à Lacapelle-Barrès
22/04/2013

A Lacapelle-Barrès, le spectacle organisé par la médiathèque départementale du Cantal dans le cadre de son 9e festival itinérant de lectures musicales « Par monts & par mots » a reçu un bel accueil. Une quarantaine de personnes s’est en effet retrouvée dans la salle de la mairie jeudi 21 mars dernier sous les coups de 20h30, accueillie par la Communauté de communes du Pays de Pierrefort-Neuvéglise.

Le festival a choisi le thème des "Rencontres improbables" cette année pour sa programmation. Jean-Pierre Teulade, responsable du festival présent à Lacapelle-Barrès, explique : « Pour la neuvième année d’existence du festival, nous avons opté pour le thème des rencontres improbables d’écrivains. Sur 21 dates, trois duos d’artistes font le tour du territoire pour présenter leur lecture, le tout en musique. Sachant que la musique est entièrement créée par les artistes. C’est un peu le cachet du festival car, en plus d’ajouter du charme aux textes, cela crée une qualité d’interprétation unique. Et la fusion avec le public se fait plus facilement… » Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que cette proximité avec le public a bel et bien existé dans la salle de la mairie de Lacapelle-Barrès.

Flyer Festival Par monts et par mots

A l’honneur, ce soir-là, deux écrivains français à la plume renversante et contemporains l’un de l’autre : Jean Giono (1895 – 1970) et Joseph Delteil (1894-1978). Pierre Fernandès et François Fabre ont décidé de mettre la lumière sur ces deux auteurs en raison de leurs points communs saisissants. « Avec le thème des rencontres improbables du festival, nous avons voulu mettre à l’honneur ces deux grandes figures de la littérature française car tous deux ont valorisé le rapport à la terre, au pacifisme…, raconte Pierre Fernandès, volubile et animé par une insatiable passion pour les deux écrivains. Jean Giono était un grand libertaire, humaniste. Joseph Delteil, lui, avait aussi cet état d’esprit de par ses racines occitanes… Et dans ce qu’ils ont écrit, il y a des rapprochements. Ce sont deux hommes qui ont taillé la même étoffe. Et pourtant, ils ne se sont jamais rencontrés. Et c’est bien cela qui est frappant… Alors, on a imaginé, le temps de cette lecture musicale, ce à quoi pouvait ressembler cette rencontre et ce qu’ils auraient pu se dire… »

Rien de tel alors qu’une mise en scène où l’improbabilité règne en maître pour réussir un pari de cette trempe. D’abord, un plateau d’une station de radio vide s’offre au public. Les comédiens entrent en scène, attendent quelques minutes après l’animateur mais ce dernier n’arrive pas. Et là naît l’improbable : les deux comédiens décident quand même de faire l’émission. Tels des orateurs aguerris et exaltés, Pierre Fernandès et François Fabre s’imprègnent des textes de Jean Giono et Joseph Delteil et mettent en musique deux écritures mêlant lyrisme épique, réalisme et fantaisie. La musique et les mots ne font alors plus qu’un. Le public, conquis, n’en demandait pas tant. Les lectures achevées, les comédiens ont échangé avec le public autour d’un pot offert par la municipalité de Lacapelle-Barrès et de gâteaux ramenés par quelques personnes du public.

Quelques clichés de cette belle soirée :

Les deux comédiens, Pierre Fernandès (à gauche) et François Fabre (à droite), ont brillamment mis en musique quelques écrits de Jean Giono et Joseph Delteil.

22/03/2013 - Lecture musicale Lacapelle-Barrès
  • Et enfin, que serait le Festi'bio sans sa horde d'exposants pour la brocante et le vide-grenier ? Les brocanteurs étaient eux à l'intérieur de la Halle.
  • Les deux comédiens, Pierre Fernandès (à gauche) et François Fabre (à droite), ont brillamment mis en musique quelques écrits de Jean Giono et Joseph Delteil.
  • Les deux comédiens, Pierre Fernandès (à gauche) et François Fabre (à droite), ont brillamment mis en musique quelques écrits de Jean Giono et Joseph Delteil.
  • Les deux comédiens, Pierre Fernandès (à gauche) et François Fabre (à droite), ont brillamment mis en musique quelques écrits de Jean Giono et Joseph Delteil.
  • Les deux comédiens, Pierre Fernandès (à gauche) et François Fabre (à droite), ont brillamment mis en musique quelques écrits de Jean Giono et Joseph Delteil.
  • Les deux comédiens, Pierre Fernandès (à gauche) et François Fabre (à droite), ont brillamment mis en musique quelques écrits de Jean Giono et Joseph Delteil.
  • Les deux comédiens, Pierre Fernandès (à gauche) et François Fabre (à droite), ont brillamment mis en musique quelques écrits de Jean Giono et Joseph Delteil.
  • Les deux comédiens, Pierre Fernandès (à gauche) et François Fabre (à droite), ont brillamment mis en musique quelques écrits de Jean Giono et Joseph Delteil.
  • Les deux comédiens, Pierre Fernandès (à gauche) et François Fabre (à droite), ont brillamment mis en musique quelques écrits de Jean Giono et Joseph Delteil.
  • Les deux comédiens, Pierre Fernandès (à gauche) et François Fabre (à droite), ont brillamment mis en musique quelques écrits de Jean Giono et Joseph Delteil.
  • Les deux comédiens, Pierre Fernandès (à gauche) et François Fabre (à droite), ont brillamment mis en musique quelques écrits de Jean Giono et Joseph Delteil.