Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
Convaincante réussite pour les randos Natura 2000
29/08/2013

Pour la deuxième année consécutive, Céline Talon, chargée de mission Natura 2000, a organisé pendant l’été quatre randonnées gratuites pour faire découvrir les espèces préservées. Un succès puisque la fréquentation a doublé : 76 randonneurs ont répondu présents contre 37 l’année dernière…

« Je m’estimais déjà heureuse l’année dernière quand une quarantaine de personnes avait participé aux randonnées pendant l’été, mais cette année, le résultat obtenu me ravit », s’exclame Céline Talon, chargée de mission Natura 2000 à la Communauté de communes du Pays de Pierrefort-Neuvéglise. Il y a de quoi avoir le sourire en effet au moment de faire le bilan des quatre randonnées organisées cet été aux abords des Gorges de la Truyère. La première, notamment, qui empruntait un parcours alliant plateau avec point de vue sur le lac et forêts plus ombragées à Lieutadès, a réuni trente participants. « Une surprise agréable », s’enthousiasme Céline Talon.

 

Un public diversifié : des belges ont répondu présents !
Bien sûr, la météo clémente réservée pour chaque randonnée prévue peut expliquer ce succès. Mais l’essentiel est que ces différents secteurs du site Natura 2000 « Gorges de la Truyère » (Lieutadès, Alleuze, Fridefont et Chaudes-Aigues) aient été visités et portés à la connaissance du public. Un public diversifié d’ailleurs puisque parmi les participants ont figuré aussi bien la population locale, des touristes français de divers horizons que des belges ! Ces sorties ont également permis de faire découvrir les espèces qui sont préservées dans les Gorges de la Truyère et d’expliquer les enjeux environnementaux qui leur sont associées.

A la recherche des rapaces
Ainsi, petits et grands se sont familiarisés avec les silhouettes de rapaces menacés à l’échelle européenne, dont certains, il faut bien l’avouer, ont un nom pas toujours très commode à prononcer ou à mémoriser comme le Circaète Jean-le-Blanc ou la Bondrée apivore. Les randonneurs, tels des détectives, ont également examiné différents types d’indices laissés par un étrange individu abritant nos forêts (arbres mitraillés de coups, gros lambeaux d’écorce arrachés, arbres au sol complétement « déchiquetés »…) pour remonter jusqu’à la piste du Pic noir. En effet, bien qu’avec ses 46 cm il soit le plus grand Pic d’Europe, ce véritable chirurgien de nos forêts se laisse très difficilement observer.

 

Ces quatre randonnées ont donc constitué une véritable réussite puisque la fréquentation a doublé par rapport à celles organisées en 2012. Compte tenu de l’engouement suscité par ces randonnées, l’opération de sensibilisation devrait être reconduite l’été prochain, mais avec de nouveaux itinéraires qui raviront tous les amateurs de grands espaces.

 


En savoir plus, contacter Céline Talon : 06.74.30.21.22 ou c.talon@paysdepierrefort.com