Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
Le budget 2014 voté à l’unanimité
02/05/2014

Le deuxième Conseil communautaire de la Communauté de communes du Pays de Pierrefort-Neuvéglise s’est réuni le vendredi 25 avril dernier à la salle des fêtes de Saint-Martin-sous-Vigouroux. À l’ordre du jour, l’adoption du budget 2014. Retour sur cette nouvelle séance.





 

 

Comme lors de chaque Conseil communautaire, Louis Galtier, Président de la Communauté de communes et Vice-président du Conseil général du Cantal, a pris la parole avant de plonger dans l’ordre du jour. Dans son mot d’introduction, l’élu est revenu sur le budget de l’année 2014.
« Notre budget est le reflet de la volonté communautaire de travailler pour toutes les communes, de la plus petite à la plus grande. Car je le répète : notre but est d’apporter davantage de services aux habitants du territoire communautaire. »

 

Vote unanime pour le budget 2014
Le budget de la Communauté de communes du Pays de Pierrefort-Neuvéglise en 2014, ce sont 4 890 000 €, fonctionnement et investissement confondus. A l’issue de la présentation, les conseillers communautaires ont voté à l’unanimité le budget proposé.

De ce budget, il faut retenir la mise en place du nouveau dispositif du transport à la demande : le Mouv’Pass.
Ce nouveau service verra le jour, à titre expérimental, à partir du 1er juillet 2014, avec comme objectifs principaux d’assouplir et d’étendre le service actuel mais aussi de l’ouvrir à tous. L’usager aura donc de plus grandes possibilités de déplacement avec le Mouv’Pass. Le nombre de trajets sera limité : 4 trajets par mois à l’intérieur du territoire de la Communauté de communes et 2 trajets par trimestre vers Saint-Flour. Concernant le prix du service, le trajet à l’intérieur de la Communauté de communes coûtera 3 € à l’usager tandis que celui vers Saint-Flour lui en coûtera 6 € (soit l’aller-retour 12 €), un aller-retour représentant deux trajets.


Un budget plus difficile
Autre élément à savoir : le budget 2014 est tributaire de plusieurs changements, comme la baisse de dotations par exemple.
Louis Galtier ne l’a pas caché à l’assemblée communautaire et est revenu sur la complexité d’établir le budget cette année. « La faute principalement à trois facteurs : une baisse significative des dotations en 2014 de plus de 6 % (soit 13 534 €) ; un déficit pour la première fois depuis de longues années du service de ramassage des déchets ménagers et assimilés en 2013 et, enfin, des compétences prises en charge financièrement par la Communauté de communes et qui s’adressent aux treize communes du territoire (SPANC, Pass’ados et Pass’conduite, OPAH, Transport scolaire et Transport à la demande). »

Les élus ont cherché des solutions pour amoindrir les conséquences budgétaires que ces facteurs impliquent. Les élus ont décidé de réévaluer la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM), taxe qui permet de financer le coût du ramassage et du traitement des déchets ménagers et assimilés, pendant les deux prochaines années. Un choix destiné à alléger la hausse, cette année, du coût du ramassage des déchets ménagers. Malgré cette revalorisation, le taux, qui sera de 11,5 % en 2014, reste l’un des plus bas du Cantal. Par ailleurs, concernant les taxes directes locales (Taxe d’habitation, Taxe foncière bâtie, Taxe foncière non bâtie, Cotisation foncière des entreprises), les élus ont décidé de ne pas augmenter les taux.



Quid des investissements 2014 ?

Opérations Quel type d'investissement ?
Maison de santé pluridisciplinaire
à Neuvéglise
Le chantier à la Maison de santé pluridisciplinaire de Neuvéglise, dont la première pierre a été posée le 24 janvier dernier, avance bien. Les murs sont sortis de terre et la réception des travaux devrait avoir lieu au mois d’août 2014. Un chantier de construction important qui représente un investissement de 806 000 € TTC, subventionné à 70% du montant total de l’opération (235 000 € du Conseil Régional, 144 000 € de la DETR, 100 000 € du FNADT, 68 204 € du FEADER et 30 000 € de la réserve ministérielle de Manuel Valls, ancien Ministre de l’Intérieur.)
Aménagement de pontons flottants à Lieutadès
En matière de tourisme, la Communauté de communes va procéder à l’aménagement de nouveaux pontons flottants sur le lac de Sarrans, et plus particulièrement dans les eaux d’Estourniès à Lieutadès. Une acquisition de 60 040 € TTC, qui va recevoir le soutien du LEADER de 17 317 €, du Conseil Général du Cantal de 10 000 € et d’EDF de 10 000 €.
Réaménagement du GRP La Communauté de communes, en partenariat avec le Pays de Saint-Flour-Margeride et la Planèze, compte réaménager le sentier de Grande Randonnée de Pays (GRP) qui passe par Neuvéglise sur 14,5 km de distance pour un montant de 1 200 € TTC.
Attribution d’une aide pour l’agrandissement de la Coopérative fromagère de la Planèze La coopérative fromagère de la Planèze (CFP), qui a pour projet d’étendre la surface de l’unité de production de Pierrefort en ajoutant 1 000 m² supplémentaire, sera bénéficiaire en 2014 d’une subvention de 200 000 € pour contribuer à la partie assainissement de ce projet.
Acquisition d’un camion benne Afin de garantir un ramassage optimal des déchets ménagers et assimilés, la Communauté de communes du Pays de Pierrefort-Neuvéglise a fait l’acquisition d’un deuxième camion-benne, pour un montant de 156 000 € TTC.
La politique de l’habitat se développe En matière d’habitat, il faut noter le démarrage de l’OPAH ou encore l’élaboration d’un Plan local de l’habitat (PLH). En chiffres, cela représente 54 720 € d’animation pour l’OPAH ; 43 500 € de subventions prévues pour les usagers dans le cadre de l’OPAH et plus de 22 000 € pour le PLH.
Les PASS’Ados et PASS’Conduite toujours accessibles La Communauté de communes dispense toujours des aides en faveur de la jeunesse avec, notamment, le PASS’Ados (un chéquier nominatif comprenant 5 chèques d’un montant de 3€ chacun pour des activités sportives et cinq autres pour des activités culturelles) qui a pour objectif de faciliter l’accès aux loisirs mais aussi le PASS’Conduite qui se matérialise par une aide de 150 € pour le permis de conduire aux jeunes du territoire. Un permis aujourd’hui devenu indispensable pour rentrer dans la vie active.
Subventions d’aides pour les communes La Communauté de communes a également prévu d’aider quelques-unes de ses communes membres pour leurs projets respectifs : Sainte-Marie, Saint-Martin sous Vigouroux et Lacapelle-Barrès (logements), Pierrefort (lotissement et salle des jeunes), Malbo (sauvegarde des fouilles archéologiques) et Oradour (maintien du dernier commerce). L’ensemble de ces aides s’élève à 48 203 €.
Partager cet article
Laisser un commentaire
Nom / Pseudonyme
E-mail (non-diffusé, utilisé pour valider votre commentaire)
Site internet (optionnel)
Commentaire