Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
Le Relais de Turlande rouvert depuis le 2 avril 2014 (Rencontre + Photos)
10/06/2014

Il y a deux mois déjà (le 2 avril), Emmanuel Sarraille, 34 ans, et Mathilde Bony, 23 ans, ont rouvert les portes du bar-restaurant de Paulhenc : Le Relais de Turlande. Un couple ambitieux qui a la volonté de faire progressivement tourner à plein régime le restaurant. Rencontre.

La cuisine : une passion commune
« Notre petit plaisir, c’est d’aller nous-mêmes au restaurant pour découvrir les assiettes que proposent d’autres restaurateurs », lance Emmanuel Sarraille, tout sourire. Un bon moyen pour garder le cap et avoir des idées… Emmanuel Sarraille et Mathilde Bony sont les nouveaux visages du Relais de Turlande à Paulhenc.
Tous deux baignent dans l’univers de la restauration et ont décidé de se lancer dans l’aventure paulhencoise. L’objectif pour eux ? Prendre le temps de se faire connaître et de fidéliser une clientèle. « En fait, on part un peu de zéro », explique Mathilde. En prenant place à Paulhenc, le couple a d’abord donné un coup de jeune à l’intérieur et a soigné la décoration avant l’ouverture du 2 avril dernier (voir photos ci-dessus). Emmanuel l’affirme : « Notre but est de faire en sorte que le Relais de Turlande soit en quelques sortes réputé. Que les gens ébruitent l’existence d’une bonne table à Paulhenc et qu’ils n’hésitent pas à faire plusieurs kilomètres en voiture pour venir se régaler chez nous… ». Un projet ambitieux que le couple veut mener à bien, sans trop se précipiter.

De la même école
Les deux tourtereaux proviennent de la même école (l’école hôtelière de Saint-Chély d’Apcher) et ont suivi quasiment le même parcours (BEP et BAC Pro) : lui en cuisine, elle en service. « En règle générale, quand on sort de cette école, ça n’est pas trop difficile de trouver un emploi », lâche Emmanuel. Ce fut le cas pour lui qui a d’abord enchaîné des "saisons" dans différents établissements : le Château de Varillettes (Saint-Georges), le Panoramic-Garabit (juste à côté du Viaduc de Garabit), la brasserie Le Rond-Point sur la station du Lioran… Puis, il assume pour la première fois le rôle de chef de cuisine dans la brasserie Au Bureau de Saint-Chély d’Apcher.

La Mangoune, une étape nécessaire
Fort de cette expérience, en revenant sur Saint-Flour, il décroche en 2005 le poste de chef de cuisine dans un restaurant qui, à l’époque, se lance : La Mangoune. « Je suis devenu le premier chef de cuisine dans l’histoire de La Mangoune, avant que ça ne prenne l’ampleur actuelle », précise-t-il, fièrement. Un détail important puisqu’ensuite, Emmanuel a pris en charge la formation des nouveaux chefs cuisiniers qui prenaient la direction des nouveaux restaurants de La Mangoune (Limoges, Nantes, Clermont-Ferrand, Digoin, Poitiers…) Il a ainsi participé au développement de la firme de manière probante. Et si La Mangoune lui a réussi professionnellement, on peut dire que personnellement aussi. En effet, il y rencontre Mathilde, arrivée en 2012 en tant que serveuse. Avant La Mangoune, Mathilde avait travaillé à l’hôtel-restaurant Le Beau site à Ruynes-en-Margeride mais aussi sur le territoire de Belfort (Franche Comté) pendant un an.

Rencontre avec les nouveaux repreneurs du Relais de Turlande à Paulhenc (juin 2014)
  • Emmanuel Sarraille et Mathilde Bony régalent leurs convives depuis le 2 avril.
  • Emmanuel Sarraille aux fourneaux...
  • ...et Mathilde Bony au service.
  • Le couple a refait la salle de restaurant en reprenant le restaurant.
  • Le couple a refait la salle de restaurant en reprenant le restaurant.
  • Le couple a refait la salle de restaurant en reprenant le restaurant.
  • Le couple a refait la salle de restaurant en reprenant le restaurant.
  • Le couple a refait la salle de restaurant en reprenant le restaurant.
  • Une petite boutique a également été aménagée. L'objectif ? Proposer des produits originaux du terroir...
  • Une petite boutique a également été aménagée. L'objectif ? Proposer des produits originaux du terroir...
  • Le chef, Emmanuel Sarraille, a concocté de nombreux petits plats. Tous aussi alléchants les uns que les autres !
  • Le chef, Emmanuel Sarraille, a concocté de nombreux petits plats. Tous aussi alléchants les uns que les autres !
  • Le chef, Emmanuel Sarraille, a concocté de nombreux petits plats. Tous aussi alléchants les uns que les autres !
  • Le chef, Emmanuel Sarraille, a concocté de nombreux petits plats. Tous aussi alléchants les uns que les autres !
  • N'hésitez pas à les contacter !

Une volonté d’émancipation
C’est alors que dans leurs esprits émerge petit à petit l’envie d’avoir leur propre restaurant. « Nous nous sommes mis à rechercher des établissements en location-gérance avec des communes aux environs de Saint-Flour », révèle Mathilde. Et c’est finalement à l’occasion d’une réunion en compagnie de nouveaux créateurs d’entreprises sur Saint-Flour qu’ils apprennent l’existence du Relais de Turlande à Paulhenc en discutant avec un agriculteur en installation. Une chance. « Nous avons postulé et soumis notre projet et avons été choisi à l’unanimité », se souvient Emmanuel, souriant. Et depuis, ça n’est que du bonheur… « Ce qui est top, c’est qu’avec notre propre restaurant, nous avons la liberté de faire ce que nous voulons, de changer la carte comme nous voulons… Une liberté d’agir et de faire qui nous galvanise », se réjouit le cuisinier.
Actuellement, le couple s’habitue de jours en jours dans le Pays de Pierrefort-Neuvéglise, qu’il connaissait moyennement avant de venir (Emmanuel a de la famille sur Pierrefort). « Depuis notre arrivée, nous apprenons surtout à connaître le pays en découvrant les gens du territoire qui s’arrêtent par chez nous », admet Mathilde. Pour le reste, nul doute qu’Emmanuel et Mathilde profiteront comme il se doit du Pays de Pierrefort-Neuvéglise grâce à des randonnées ou des promenades ou bien d’autres activités encore…

 

Le restaurant

 
       Restaurant ouvert depuis le 2 avril 2014.
Cuisine traditionnelle et régionale.
Capacité : 25 couverts.
Possibilité d’accueillir des groupes jusqu’à 50 personnes (banquets, communions, …).


Pour le moment, Emmanuel et Mathilde ne sont qu’à deux pour gérer le restaurant : lui aux fourneaux, elle au service. Mais peut-être pas pour très longtemps…

« Pour l’instant, ça va. C’est parfois difficile quand même. Nous allons d’ailleurs embaucher prochainement… Nous diffuserons bientôt une annonce, au moins pour l’été », raconte Mathilde.

La carte proposée
« Nous travaillons le plus possible avec des produits frais et en lien avec des commerçants locaux. Nous proposons une petite carte avec 4 entrées, 4 plats et 4 desserts. Nous la renouvellerons tous les mois étant donné qu’elle est petite et que nous souhaitons satisfaire nos habitués… Il n’y aura que pendant l’été que la carte durera juillet / août », précise Emmanuel.

En parallèle, Emmanuel Sarraille et Mathilde Bony proposent un menu du jour à 13 € (Entrée, plat du jour, fromage, dessert, vin-café) et un menu fixe à 21 €.
Pour la cuisine, Emmanuel Sarraille veut proposer « des plats élaborés qui sortent de l’ordinaire ».

Et en prime, il existe aussi un menu enfant à 7€50 : « Le p’tit Paulhencois ». Un menu avec un plat constitué d’un steak haché du boucher et de légumes du moment, deux boules de glaces au choix en dessert et un sirop.

Exemples de plats
(à en faire saliver plus d’un…)

- Roulé de saumon fumé au beurre de crevette

- Profiteroles d’escargots à la crème d’ail
- Sablé crème de citron
- Le délice de Turlande (parfait glacé au chocolat avec crème de marron)

Une boutique aménagée
Le restaurant est également équipé d’une boutique. Le couple propose des produits originaux du terroir : tripoux, lentilles, choux farcis, pounti, velouté de lentilles blondes, truffade, bières…
   Un produit sympa : du savon au foin.

 


Contact :


Bar-Restaurant Le Relais de Turlande
Le bourg
15230 PAULHENC

04 71 20 87 73

>>> Page Facebook ici

               Cuisine traditionnelle et régionale 

Horaires :

Tous les jours à partir de 8h pour le bar.
Le restaurant est ouvert tous les jours (midi et soir) hormis le lundi soir.

Partager cet article
Laisser un commentaire
Nom / Pseudonyme
E-mail (non-diffusé, utilisé pour valider votre commentaire)
Site internet (optionnel)
Commentaire