Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
''Ma vie de grenier'' en Préalable du Festival de théâtre de rue d’Aurillac : près de 300 spectateurs conquis !
19/08/2014

Pas moins de 300 spectateurs se sont massés sur la place de l’église de Neuvéglise pour découvrir le spectacle de théâtre de rue « Ma vie de grenier » joué lundi 18 août dans le cadre des Préalables du 29e Festival international de Théâtre de rue d’Aurillac. Un spectacle de la compagnie "Carnage Productions" qui s’est déroulé en collaboration avec la municipalité et la Ballade culturelle au Pays de Pierrefort-Neuvéglise… Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…

 

Lundi 18 août, à 19h, voilà Gaëtan Lecroteux qui s’installe sur la place de l’église du bourg de Neuvéglise en vue d’un vide-grenier. Voulant prendre de l’avance, il prépare son stand, met en place les différents objets, colle les étiquettes de prix… Et, dès les premiers instants, le public rigole de la maladresse de cet homme. Après s’être présenté, ce dernier s’aperçoit malheureusement vite qu’il s’est trompé de jour pour le vide-greniers. Il tergiverse mais décide de rester. Il présente donc un à un tous ses objets tout en racontant des anecdotes et des histoires de sa vie… Le public prend petit à petit connaissance avec ce personnage, malchanceux, naïf et gentil. Trop gentil sans doute… Dans ce spectacle, les 300 personnes présentes se sont amusées des clowneries et cascades de Gaëtan Lecroteux : il se cogne la tête contre ses objets, il craque son pantalon, il s’assoit sur un fauteuil instable… Bref, tout un tas de facéties qui a bien amusé et détendu les petits mais aussi les plus grands !

18/08/2014 - Préalable du Festival international de théâtre de rue à Neuvéglise - ''Ma vie de grenier'' : Compagnie Carnage Productions
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…
  • Le public a savouré les farces et pitreries (non désirées !) de Gaëtan Lecroteux, personnage malchanceux et maladroit mais tout autant attachant, victime de sa propre gentillesse…

 

« On s’est bien marrés ! »
Le comédien, Stéphane Filloque, s’en est réjoui. Après une petite tournée dans quelques communes du Cantal, il clôturait les Préalables à Neuvéglise. À son grand plaisir, comme il l'a dit au public : « On s’est bien marrés avec vous ! Nous avons reçu un chaleureux accueil dans cette commune et je remercie toutes les personnes qui nous ont accueillis. Je suis surtout très heureux de vous avoir vu nombreux. À l’heure où les choses vont se compliquer pour les intermittents du spectacle et pour la culture en général, il est éminemment important que le public se déplace aux spectacles et qu’il ne reste pas cloîtré chez lui devant la télévision. La culture est cruciale pour ceux qui prennent le temps de réfléchir… »

À n’en pas douter : ce spectacle préalable au Festival international de théâtre de rue a été un succès. Les applaudissements répétés et marqués du public en témoignent largement…

De quoi donner le sourire à Céline Charriaud, Maire de Neuvéglise et Vice-présidente de la Communauté de communes du Pays de Pierrefort-Neuvéglise : « C’était un spectacle très drôle… Pour le premier spectacle que nous recevions dans le cadre des Préalables du Festival d’Aurillac, je me réjouis de la réussite obtenue. Pour l’année prochaine, nous nous tenons d’ores et déjà prêts à recevoir de nouveau un spectacle. »

Partager cet article
Laisser un commentaire
Nom / Pseudonyme
E-mail (non-diffusé, utilisé pour valider votre commentaire)
Site internet (optionnel)
Commentaire