Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
Bientôt un centre des services et de télétravail sur le territoire
26/11/2014

Le 13 novembre dernier, les délégués communautaires du Pays de Pierrefort-Neuvéglise se sont réunis à la salle des fêtes de Cézens dans le cadre d’un nouveau conseil communautaire. Placée sous la direction de Louis Galtier, Président de la Communauté de communes, la séance a notamment permis de passer en revue plusieurs dossiers communautaires, comme la création prochaine d’un centre des services et de télétravail sur le territoire.

 

 

 

Un été impressionnant
En préambule, avant d’entamer l’ordre du jour, Louis Galtier, Président de la Communauté de communes et Vice-président du Conseil général du Cantal, est revenu sur l’été 2014 marqué par la vidange du Barrage de Sarrans : « Il ne vous aura pas échappé que les manifestations liées à cette vidange ont amené une belle affluence sur le territoire, et surtout au Pont de Tréboul de Sainte-Marie. Ce sont 10 000 personnes qui sont venues au feu d’artifice lancé depuis les deux ponts de Tréboul le 15 août dernier à l’occasion de la Fête de Sainte-Marie. Sans compter les 8 000 personnes qui sont passées au point d’informations que nous avions installé à proximité du Pont de Tréboul. Nous avons l’intention l’année prochaine de mettre en valeur cette opération remarquable qui a permis de laisser apparaître un patrimoine insoupçonné. » Il a également rappelé que la réception des travaux pour la Maison de santé pluridisciplinaire située à Neuvéglise a eu lieu le 7 octobre dernier. Les professionnels de santé ont, quant à eux, débuté leur activité officiellement le 14 octobre. Du côté de Pierrefort, la salle des jeunes a été aménagée. « La Communauté de communes, comme cela était convenu via le Contrat de développement territorial 2009-2012 en lien avec le Conseil général et le Contrat AUVERGNE 2, pourra lui verser une participation financière, sous forme de fonds de concours, d’une valeur de 9 190€ soit 10 % de la dépense éligible de 91 900 € HT. »

Bientôt un Centre des services et de télétravail
Par délibération en date du 28 novembre 2013, le Conseil communautaire a entériné à l’unanimité de ses membres, le projet de construction et d’aménagement d’un centre des services et de télétravail comprenant : une partie Centre de télétravail, une partie Maison des services ainsi qu’une partie « bureaux » pour les services de la Communauté de communes. Ce projet a préalablement été retenu par le Conseil général du Cantal qui en a validé l’inscription au contrat de territoire 2013-2014. De plus, il est éligible au titre du FEADER (fonds européens) et de la DETR et pourra être inscrit au contrat AUVERGNE 3 en partenariat avec le Conseil Régional d’Auvergne. « C’est un projet à plusieurs enjeux majeurs pour notre territoire : l’accueil de nouvelles populations, le maintien et le développement des services publics et des services au public ou encore qui contribue à l’aménagement du territoire… », a indiqué Louis Galtier. Par ailleurs, l’élu a expliqué que l’aménagement d’une antenne de la Maison des services à Neuvéglise est en réflexion : « La municipalité de Neuvéglise ayant acquis un immeuble où pourra être logée la future antenne du Relais de service public, ce projet sera examiné très prochainement. »

Le programme LEADER 2014-2020 présenté
Relevons, par ailleurs, la présence de Marc Costant, animateur LEADER au Pays de Saint-Flour-Haute Auvergne, lors de cette séance de Conseil communautaire. Ce dernier a présenté aux élus le programme LEADER envisagé entre les années 2014 et 2020. Grâce au programme LEADER, qui est une déclinaison territoriale de la politique de l’Union Européenne en faveur des espaces ruraux, le LEADER a soutenu sur la précédente programmation 139 projets à l’échelle du territoire du Groupe d’Action Locale (GAL). Pour ce programme 2014-2020, la stratégie intitulée « Construisons ensemble un territoire ouvert et solidaire » s’appuie sur un diagnostic précis sur les atouts et faiblesses du territoire mais aussi les opportunités et les menaces. Le prochain programme LEADER est ainsi construit autour de deux grands axes, à savoir « accompagner les projets collectifs de développement local » et « favoriser un développement durable et inclusif fondé sur nos spécificités locales et les activités de proximité ». Après la présentation, les élus ont alors approuvé et soutenu la stratégie du projet de candidature LEADER 2014-2020 du Pays de Saint-Flour Haute Auvergne et ont accepté d’intégrer le territoire de la Communauté de communes dans le territoire de la candidature LEADER.

D’autres sujets débattus
Enfin, la réunion de Conseil communautaires a permis de traiter différents sujets :

  • Taxe de séjour. La loi de modernisation des services touristiques, adoptée en juillet 2009, a instauré de nouvelles normes et procédures de classement des hébergements touristiques. Cela impacte que certains hébergements jusqu’alors classés se trouvent désormais non classés. Les élus ont donc décidé d’instaurer un nouveau barème, applicable au 1er janvier 2015, afin de prendre en compte les hébergements classés et non classés. Pour autant, la mise en place de ce nouveau barème n’engendre aucune modification tarifaire.

  • Centre équestre. Ce Conseil communautaire a été l’occasion de reconstituer la Commission de suivi du contrat d’affermage qui lie la Communauté de communes avec la SARL de Chabridet. Louis Galtier en est le Président (suppléant : Philippe Mathieu). Les autres membres sont : René Pélissier (suppléant : Claude Dutrévis), Richard Bonal (suppléant : Louis Péchaud), Robert Boudon (suppléant : Jean Pradel), Michel Duriol (suppléante : Sophie Bénézit) et Céline Charriaud (suppléante : Marie-Pierre Biscarat).
Partager cet article
Laisser un commentaire
Nom / Pseudonyme
E-mail (non-diffusé, utilisé pour valider votre commentaire)
Site internet (optionnel)
Commentaire