Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
Le nouveau programme LEADER 2014-2020 a été présenté aux élus du Pays de Pierrefort-Neuvéglise
05/03/2015

À l’invitation de Louis Galtier, Président de la Communauté de communes du Pays de Pierrefort-Neuvéglise, Vice-président du Conseil Général du Cantal et Maire de Pierrefort, Marc Costant, animateur LEADER au Pays de Saint-Flour Haute Auvergne, et Véronique Graves, Assistante Chef de Projet et Gestionnaire LEADER, sont venus à la rencontre des Maires des communes du Pays de Pierrefort-Neuvéglise le vendredi 23 janvier dernier. Cette rencontre a permis aux élus de prendre connaissance du nouveau programme LEADER 2014-2020 envisagé et intitulé « Construisons ensemble un territoire ouvert et solidaire ». Un programme qui s’appuie sur un diagnostic du territoire et qui ambitionne de soutenir des projets de développement favorisant la solidarité et le partage, grâce à des fonds européens trois fois plus importants que le programme précédent.

Des fonds européens pour une cohésion sociale et territoriale
Après avoir rappelé que le périmètre du Groupe d’Action Locale (GAL) du Pays de Saint-Flour Haute-Auvergne (PSFHA) est composé de six communautés de communes et 94 communes (soit plus de 36 000 habitants), Marc Costant a présenté le nouveau programme LEADER à venir qui s’étendra de 2014 à 2020. Le GAL a orienté sa stratégie intitulée « Construisons ensemble un territoire ouvert et solidaire » autour de deux grands axes déclinables en six axes opérationnels. Le premier axe concerne l’accompagnement des projets collectifs de développement, de leur définition à leur mise en œuvre. Pour répondre à cet axe, Marc Costant a précisé que, dans le cadre du programme LEADER, le GAL accompagnera les acteurs du territoire dans leurs changements et dans leur définition de plans de développement. L’objectif est aussi de mettre en réseau les acteurs afin de faire émerger des projets répondant aux défis de demain. « L’avenir du territoire passera par un véritable effort d’organisation et par des projets collectifs », a t-il indiqué.

Développer, oui, mais durablement !
Le deuxième axe porte lui sur le soutien au développement durable et inclusif : il tend à veiller à l’inclusion de tous mais aussi à maintenir un maillage équilibré de services et d’activités. Il s’appuie également sur les spécificités locales pour promouvoir le territoire vers l’extérieur. Quatre domaines se démarquent : favoriser le développement culturel, patrimonial et artistique pour le « Mieux vivre ensemble » ; promouvoir les spécificités du territoire (paysages, cadre de vie, produits et savoir-faire agricoles et agroalimentaires, savoir-faire des filières locales et artisanales…) ; maintenir et étendre les activités économiques de proximité afin d’empêcher une désertification des bourgs et une dévitalisation des espaces ; et, enfin, préserver et développer les services aux populations afin d’améliorer la cohésion sociale et territoriale.

   

À l’issue de la présentation de la nouvelle stratégie, un tour de table avec les Maires a permis de répertorier tous les projets susceptibles d’être soutenus par le LEADER. Les dossiers touchant à l’agroalimentaire, le commerce, l’artisanat, les services publics, le tourisme par la mise en valeur des sites, sans oublier la culture ont été évoqués. Tout ceci devrait faire l’objet d’un programme global qui pourrait être porté par la Communauté de communes. La première sélection du GAL se fera au mois de mai 2015. Pour être soutenues, les opérations doivent être innovantes, concertées et qualifiées. Elles doivent aussi utiliser les nouvelles technologies et s’adresser aux jeunes populations.

Partager cet article
Laisser un commentaire
Nom / Pseudonyme
E-mail (non-diffusé, utilisé pour valider votre commentaire)
Site internet (optionnel)
Commentaire