Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
GORGES DE L'EPIE ET DE LA TRUYERE
04/03/2013

 TÉLÉCHARGEZ LE
CIRCUIT ICI !  

Départ d'Oradour
• 9,5 km
• 3h15
• balisage jaune
• de 650 m à 921 m

Une randonnée sympathique qui comporte une seule difficulté, une descente rapide. Ce circuit se déroule en grande partie en sous-bois, appréciable par forte chaleur, avec peut-être la chance de voir des animaux gambader en pleine nature.

Thème : les cerfs

Le circuit, sous le couvert des arbres, se déroule en majorité dans une grande forêt. Elle renferme une faune qu'il est possible d'observer en silence. On retrouve entre autres des chevreuils, des biches et des cerfs. Cette population est importante dans le Cantal.
Le cerf, à l'origine, fréquentait de grands espaces ouverts, mais aujourd'hui on le retrouve principalement en forêt. Il consomme de 10 à 15 kg de végétaux par jours (herbe, feuilles, bruyère, genêts, champignons et fruits sauvages) mais il fait beaucoup de dégâts sur les arbres. Il peut parcourir 60 à 70 kilomètres par jour. Le mâle est le seul à porter des bois qui tombent chaque année entre février et mai, puis repoussent en été. Ils sont à leur taille normale au moment du rut, fin septembre - début octobre. C'est à cette période que l'on peut entendre le brame, c'est la période d'accouplement. Les mâles vivent en solitaire, hormis pendant la période de rut. En revanche, les femelles vivent en groupe avec les jeunes.
On a noté ces dernières années un accroissement de cette population, ce qui entraîné une pression de chasse très forte pour rétablir l'équilibre faune-flore. Son allure majestueuse lui vaut le nom de "Roi de la forêt". Quant au chevreuil, il se différencie du cerf par ses bois plus fins et plus courts, ils tombent entre octobre et décembre, repoussent en hiver et le rut a lieu en été.

VTT : impraticable