Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
Le Centre des services et du télétravail sort peu à peu de terre...
28/10/2016

Ajouté le 28/10/2016

Malgré une météo peu clémente en ce vendredi 14 octobre, Louis Galtier, Président de la Communauté de communes du Pays de Pierrefort-Neuvéglise et Maire de Pierrefort, a visité, en compagnie de ses Vice-présidents, le chantier du futur Centre des services et du télétravail à Pierrefort.

Même si les parapluies étaient malheureusement de sortie pour les élus du Pays de Pierrefort-Neuvéglise et l’architecte maître d’œuvre Pierre Eschalier, de la SCP Architecture (Saint-Flour), la visite du chantier du futur Centre des services et du télétravail, actuellement en cours de construction dans la zone artisanale de l’Aubrac de Pierrefort, a pu se dérouler. « Vu l’état d’avancement actuel du chantier, rien de tel que d’être sur le terrain, même sous la pluie, pour prendre la mesure de ce qui sera à l’avenir un équipement structurant et utile pour la préservation des services à notre population », a d’abord déclaré Louis Galtier, Président de la Communauté de communes du Pays de Pierrefort-Neuvéglise.

Un bâtiment comprenant trois espaces principaux
Le chantier est lancé depuis la mi-juin. Situé dans la zone artisanale de l’Aubrac, à côté de la Micro-crèche, ce nouveau bâtiment comporte plusieurs intérêts : il prévoit l’agrandissement de la Maison des services actuelle (labellisée Relais de Service public depuis le 22 octobre 2010) qui accueillera de façon permanente le bureau de la Chambre d’agriculture, permettra un accueil des partenaires habituels dans de meilleures conditions et disposera d’une salle Cyber dotée de matériels informatiques ; la création d’un centre de télétravail qui comprendra un espace "Open space" et des bureaux aménagés ; l’accueil d’un service déconcentré de la future intercommunalité, née du regroupement au 1er janvier 2017 du Pays de Pierrefort-Neuvéglise avec le Pays de Saint-Flour Margeride, la Planèze et le Caldaguès-Aubrac. Deux salles de réunion sont aussi prévues dans le bâtiment.

Accueil de nouvelles populations et maintien de services
Le Centre des services et du télétravail devrait normalement être livré à la fin du premier semestre 2017. Au total, treize entreprises participent à ce grand chantier de construction et toutes proviennent du Cantal. « Ce nouvel équipement devrait permettre tout autant l’accueil de nouvelles population et le maintien de services sur le territoire », a lancé Louis Galtier avant d’ajouter : « Il sera une antenne territoriale de la prochaine intercommunalité. Nous pouvons nous en réjouir car cela signifie que Pierrefort conservera un rôle. » Et à propos de l’espace alloué aux télétravailleurs qui est prévu dans le bâtiment, Louis Galtier s’est également montré confiant en pariant que le télétravail s’avérera à l’avenir un « atout indiscutable » qui pourrait séduire de plus en plus d’entreprises, « notamment avec l’évolution du numérique et des Technologies d’information et de communication (TIC). »

Quel investissement représente ce Centre ?
Le coût de l’investissement pour ce projet s’élève à plus de 667 000 €, en comptant les travaux, la maîtrise d’œuvre, les études et l’équipement numérique et informatique. Des financements de l’État au titre de la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, du Conseil départemental du Cantal ont été confirmés et une demande est en attente de réponse pour le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER).

Partager cet article
Laisser un commentaire
Nom / Pseudonyme
E-mail (non-diffusé, utilisé pour valider votre commentaire)
Site internet (optionnel)
Commentaire