Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil

Le budget


Répartition

Les budgets communautaires sont régis par les règles de la comptabilité publique.
Tout budget est divisé en deux parties distinctes : la section de fonctionnement et la section d’investissement.
À l’intérieur de chacune de ces sections, on distingue les dépenses et les recettes.


La section de fonctionnement
De façon synthétique, la section de fonctionnement concerne la gestion des affaires courantes. En dépenses, on trouve :
• les charges de gestion courante (l’eau, l’électricité, le carburant, les fournitures de bureau, l’entretien des bâtiments et des véhicules, les assurances…)
• les charges de personnel,
• les impôts et taxes, les subventions, les intérêts des emprunts


La partie dédiée aux recettes permet de comptabiliser les différentes ressources de l’E.P.C.I. :
• les produits issus de l’activité des différents services : c’est par exemple les recettes des boutiques de l’office de tourisme et des Médiathèques, les entrées de la Ballade culturelle, la location des chapiteaux…

• les impôts et les taxes : sont concernées les contributions dites directes et autres qui remplacent l’ancienne Taxe Professionnelle, la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (T.E.O.M.), la taxe de séjour et autres compensations…

• les dotations et les subventions : les dotations sont des apports financiers annuels versées par l’État comme la D.G.F. (Dotation Globale de Fonctionnement) alors que les subventions sont des participations de diverses instances permettant le financement de projets ou d’actions précis. Ce sont, par exemple, des aides à l’emploi ou des aides permettant de réaliser des études…

• les revenus autres : ce sont, par exemple, l’encaissement des loyers issus du patrimoine mobilier et immobilier de la Communauté de communes.

 

La section d’investissement 
Elle concerne, quant à elle,  le financement des gros projets entérinés par le Conseil communautaire. On peut donner comme exemple : le Centre équestre de Chabridet, la Maison de santé, les sentiers VTT… On trouve donc en dépenses les charges afférentes aux projets (honoraires d’architecte, paiement des entrepreneurs…) et en recettes, les soutiens financiers divers pour leurs réalisations.

Ses ressources sont principalement l'autofinancement et aussi des subventions accordées pour la réalisation des différents projets entérinés par le Conseil communautaire.

 



Le budget primitif 2014

Le budget primitif 2014 a été voté en Conseil communautaire le 25 avril 2014. Il s'élève à 4 890 000 € (fonctionnement et investissement confondus) et a été voté à l'unanimité. Tout le détail ici...