Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
L'urbanisme aux ordres du jour du dernier et du prochain Conseil communautaire
18/06/2015

Une séance de Conseil communautaire à la mi-mai à Gourdièges a permis de nouveau aux élus du Pays de Pierrefort-Neuvéglise de s’arrêter sur les dossiers communautaires. Une séance qui s’est réalisée en présence de Pierre Jarlier, alors Sénateur du Cantal, venu pour faire part aux élus de la nécessité de lancer une procédure d’élaboration d’un Schéma de cohérence territoriale (SCoT).

 

 

Deux outils pour l’urbanisme : le SCoT et le PLUi
L’urbanisme a été le sujet principal de cette réunion. Car, en préambule, les conseillers communautaires installés autour de Louis Galtier, Président de la Communauté de communes, ont écouté les interventions de Pierre Jarlier, Sénateur du Cantal, puis d’Yves Rouat et de Sylvie Cipière, délégués territoriaux pour l’arrondissement de Saint-Flour à la Direction Départementale des Territoires (DDT) du Cantal.

  • Le premier, Pierre Jarlier, est revenu sur la nécessité pour l’avenir du territoire de constituer un Schéma de cohérence territoriale (SCoT), un document d'urbanisme qui détermine, à l’échelle de plusieurs communes ou groupements de communes, « un vrai projet de territoire essentiel qui vise à mettre en cohérence l'ensemble des politiques notamment en matière d'urbanisme, d'habitat, de déplacements et d'équipements commerciaux, dans un environnement préservé et valorisé . »
  • De leurs côtés, Yves Rouat et Sylvie Cipière sont venus expliquer aux élus les conditions de mise en place d’un Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi). Il s’agit d’un outil commun de planification permettant de définir à l'horizon de 10-15 ans le projet politique en matière d’urbanisme à l’échelle intercommunale mais aussi des orientations d’aménagement et de programmation sur des secteurs du territoire… Pour y parvenir, la Communauté de communes devra procéder à un transfert de compétence afin de rassembler en un seul PLUi les documents d’urbanismes des communes du territoire. L’objectif d’un PLUi est de répondre aux préoccupations de chaque commune et aux problématiques collectives d’habitat, de mobilité ou encore de gestion des milieux naturels.

Estimant que cette question mérite de s’y arrêter plus longuement,
les élus ont décidé d’inscrire ce sujet à l’ordre du jour
du prochain Conseil communautaire, qui se déroulera le lundi 29 juin prochain.


Le Conseil régional soutient les projets communautaires
L’assemblée a ensuite entériné les fiches projets qui rentrent dans le cadre du contrat Auvergne 3, un contrat régional lissé sur 3 ans permettant d’assurer le financement de projets des territoires auvergnats et l’ingénierie associée.

S’agissant du Pays de Pierrefort-Neuvéglise, le Centre de services et du télétravail à Pierrefort ainsi que le Relais des services à Neuvéglise sont tous deux concernés par l’attribution de ce Fonds régional d’Aménagement et de Développement Durable du Territoire (FRADDT) pour un montant de 317 054 €. En effet, ces deux équipements contribuent à l’attractivité du territoire puisqu’ils vont renforcer la politique d’accueil et étendre les services à la population.

L’État diminue ses aides pour l’habitat
Louis Galtier a également relayé aux élus du territoire le courrier préfectoral qui fait part du désengagement de l’État concernant les aides financières allouées dans le cadre de l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH) et du programme Habiter Mieux. Il a donc proposé qu’une réunion soit organisée avec les représentants de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) afin que soit redéfini le système d’aides mis en place par la Communauté de communes en direction des bénéficiaires de l’OPAH.

Soutien financier à l’Étoile sportive pierrefortaise
Enfin, les élus ont décidé de verser une subvention de 1000 € à l’Étoile sportive pierrefortaise (ESP) qui a reçu le dimanche 14 juin l’Assemblée générale du District Football Cantal et les finales de la Coupe Combourieu et de la Coupe du Cantal 2015. Ces rencontres ont mis à l’honneur les meilleures équipes cantaliennes et ont ainsi permis à l’Étoile sportive pierrefortaise de montrer son dynamisme qui ne se dément pas depuis 1948 !

Partager cet article
Laisser un commentaire
Nom / Pseudonyme
E-mail (non-diffusé, utilisé pour valider votre commentaire)
Site internet (optionnel)
Commentaire