Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
Le Conseil communautaire inquiet, mais favorable au Schéma départemental de coopération intercommunale
09/12/2015

Mis à jour le 09/12/2015 

Réunis à Malbo vendredi 4 décembre dernier, les élus du Pays de Pierrefort-Neuvéglise, accueillis par Louis Péchaud, Maire de Malbo, se sont prononcés en faveur de l'élargissement de l'intercommunalité en émettant un avis favorable sur le schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) issu de la loi NoTRe et proposé par le Préfet. Mais les élus se sont montrés malgré tout inquiets pour l’avenir du territoire.

 

 

Oui au Schéma…mais quelques craintes
Premier point inscrit à l’ordre du jour : prononcer son avis sur le Schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) proposé par le Préfet du Cantal. Un point qui a fait débat entre les différents maires de la Communauté de communes.

Manque de débat, choix arbitraire, précipitation du projet, flou sur les futures compétences et la future gouvernance… : autant de points sur lesquels les élus ont rejoint leurs propos.

Certains, résignés, ont déclaré que, de toute façon, les cartes étaient jouées d’avance.
Louis Galtier, Président de la Communauté de communes, a indiqué que « ce projet de rassemblement avec d’autres communautés se réalise dans des délais trop courts et met à mal la démocratie participative, dont on nous rebat les oreilles… »
Car, si les élus de Neuvéglise se sont dits favorables au projet et si Robert Boudon, Maire de Lieutadès, a indiqué être contre le projet dans la mesure où la commune est davantage tournée vers l’Aubrac, c’est bien un sentiment d’inquiétude qui régnait dans la salle polyvalente de Malbo.
Manque de débat, choix arbitraire, précipitation du projet, flou sur les futures compétences et la future gouvernance… : autant de points sur lesquels les élus ont rejoint leurs propos. Certains élus ont signalé par exemple que dans le document du Schéma proposé par le Préfet, le pôle de proximité de Pierrefort n’apparaît pas alors qu’il est bien réel (commerces de proximité, soins, services, etc.) Un principe qui a poussé ces élus à voter contre le projet.
Le mot final est ensuite revenu à Louis Galtier, qui a tenu à souligner que « nous avons déjà conduit plusieurs actions en commun avec les services de Saint-Flour avec notamment le Syndicat des Cramades, l’Office de tourisme intercommunautaire. Je pense aussi au travail en partenariat au sein du Pays de Saint-Flour Haute Auvergne sur le programme LEADER… »

 Finalement, après débat, les élus ont rendu un avis favorable au
Schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI)
avec 18 voix pour, 8 voix contre et 2 abstentions.

 

Les autres sujets votés lors du Conseil communautaire
 Deux représentants au SYTEC
Parmi les autres sujets abordés par les conseillers communautaires : l’élection de René Pélissier et de Frédéric Barthélémy qui siégeront au sein du Syndicat des territoires de l’est cantal pour suivre les dossiers liés à la planification, l’aménagement et le développement de l’espace.

 Relais des services à Neuvéglise
Les élus ont autorisé le Président à présenter un dossier de demande de subvention pour le projet de Relais des services à Neuvéglise au titre de la Dotation des équipements aux territoires ruraux (DETR) 2016. Le projet, nécessaire pour le maintien des services publics de proximité sur le territoire, est évalué à un montant total d’environ 823 390 € HT.

 Changement d’horaires à la déchetterie
Les conseillers communautaires ont validé la modification des horaires de la déchetterie communautaire à Pierrefort qui vont être adaptés sur deux périodes. Désormais, de novembre à avril, la déchetterie ouvrira ses portes à 15h et les fermera à 17h les lundis, mercredis et vendredis. De mai à octobre, elle fermera en revanche à 18h. Autre nouveauté : la déchetterie possède désormais une benne « Plastiques » pour récupérer tuyaux, tubes, gaines, raccords, manchons et tubes bargataires, pare-chocs, garde-boues, mobilier urbain, etc.

 Prorogation de la convention d’objectifs culturels
Dans l’attente de l’entrée en vigueur de la nouvelle politique culturelle du Département du Cantal, le Schéma Départemental de Développement Culturel est prorogé de 6 mois jusqu’au 30 juin 2016 avec les modalités d’accompagnement actuellement en cours. Les élus ont ainsi accepté de proroger la convention d’objectifs culturels jusqu’au 30 juin 2016.

Motions adoptées à l'issue du Conseil

À l’issue du Conseil communautaire, deux motions ont été adoptées concernant la téléphonie mobile et les réseaux Internet mais aussi pour soutenir les agriculteurs du territoire, qui subissent, pour la plupart, de gros dégâts étant donné la pullulation de campagnols terrestres sur le territoire.
>>> En savoir plus...

  

Partager cet article
Laisser un commentaire
Nom / Pseudonyme
E-mail (non-diffusé, utilisé pour valider votre commentaire)
Site internet (optionnel)
Commentaire