Newsletter
Agenda
Nos services
Retour à l'accueil
Site Natura 2000 « Écrevisses » : la cartographie précise des habitats naturels, c'est pour bientôt...
19/09/2016

Mis à jour le 16/09/2016

Depuis le mois d’avril 2016, les botanistes du Conservatoire des Espaces naturels d’Auvergne parcourent le site Natura 2000 « Affluents rive droite de la Truyère amont », qui abrite encore des écrevisses à pattes blanches. L’objectif est de cartographier l’ensemble des habitats naturels du site.

Tout site Natura 2000 émanant de la Directive « Habitat Faune Flore » se doit de posséder une cartographie précise et à jour de ses habitats naturels.
« Il s’agit d’une étape clé du document d’objectifs du site car elle va nous permettre de préciser la localisation des habitats naturels et d’évaluer leur état de conservation », explique Céline Talon, animatrice du site Natura 2000 "Affluents rive droite de la Truyère amont". Car les affluents de la Truyère cantalienne, situées en rive droite, se caractérisent par un patrimoine naturel très riche avec la présence d’un petit crustacé devenu rare à l’échelle européenne : l’Écrevisse à pattes blanches (Austropotamobius pallipes).

318 km de cours d’eau concernés
L’inventaire des habitats naturels du site est réalisé par le Conservatoire des Espaces naturels d’Auvergne.
La mission des botanistes est d’affiner la cartographie réalisée au préalable à large échelle sur toute la région Auvergne car celle-ci n’apportait pas de données assez précises pour être exploitées. Chaque habitat naturel est caractérisé par une composition floristique qui lui est spécifique. De ce fait, des relevés dits "phytosociologiques" sont effectués afin de caractériser chaque habitat le plus précisément possible, en n’omettant pas de noter leur état de conservation.
Ça ne paraît pas mais il s’agit là d’un travail colossal. Car 318 km de linéraire de cours d’eau sont concernés par ces prospections, et ce, dans un délai relativement restreint (durant la floraison des plantes).

Une cartographie des « habitats naturels d’intérêt communautaire »
Ce projet de cartographie a été présenté aux élus lors des Conseils communautaires de Pierrefort le 15 juin et de Saint-Flour le 12 juillet. « Les pelouses, les zones humides et les forêts sont des habitats naturels différents. C’est ce qui est cartographié de manière très précise. En effet, nous allons par exemple discerner plusieurs types de pelouses en fonction de la flore que l’on retrouve et qui répond à des conditions différentes (sol, climat, etc.) et des pratiques. Une parcelle fauchée ou pâturée n’aura pas la même flore. Certains habitats sont reconnus d’intérêt européen », a notamment expliqué François Puech lors de ces séances.

► Le rendu de cette étude sera connu en fin d’année 2016 et sera très vite utile à la vie du site Natura 2000. Une présentation complète des résultats sera réalisée au prochain Comité de pilotage du site.

Informations :
Céline Talon
06 74 30 21 22 – c.talon@paysdepierrefort.com

Partager cet article
Laisser un commentaire
Nom / Pseudonyme
E-mail (non-diffusé, utilisé pour valider votre commentaire)
Site internet (optionnel)
Commentaire